Articles par "peche du bord"
Affichage des articles dont le libellé est peche du bord. Afficher tous les articles
En cette période de fermeture, j'ai profité d'une semaine en Guadeloupe début février pour aller tremper mes leurres.

J'ai résidé sur Grande Terre la partie Nord Est de l'île, à Sainte Anne précisément.
Les plages sont toutes superbes...pour la pêche cela n'a pas aussi idyllique. Comme je suis parti avec ma femme et qu'on a tous les deux la bougeotte on s'est beaucoup déplacé pour visiter, mon temps de pêche s'est donc limité en tout à quatre petites heures aux aurores.
J'ai donc exclusivement pêché sur Sainte Anne à proximité de mon lieu de résidence, sur le port et sur les plages en mode découverte.
Pour ce voyage j'ai glissé dans mes bagages ma fidèle Savage Gear XLNT Roadrunner ainsi qu'un moulinet chinois de qualité qui fait le buzz en ce moment le Tsurinoya Jaguar 3000.
En leurre j'ai embarqué quelques stickbait (Xorus Asturie 110, Illex Water Monitor) et castings jigs (Maria Mucho Lucir, Reins Palpuntin, Tackle House Nabura Deka).

Plage du Bois Jolan / Sainte Anne

Dans ces eaux cristallines j'ai allongé mon fluorocarbone de 3 ou 4m, en snorkeling on voit beaucoup de petits poissons sans jamais voir de gros.
J'ai donc réussi à ne pas revenir bredouille en pêchant quelques petites carangues et orphies... mais je n'ai pas réussi à prendre les papas ou les mamans.



En excursion j'ai pu également approcher les fameux palétuviers qui forment les mangroves, pas de pêche puisque c'était dans un zone protégée mais j'avoue que j'aurais bien tenter les barracudas et tarpons qui viennent se nourrir de petits poissons logés dans les racines.

Petite carangue à l'Asturie 110

Carangue au jig Maria Mucho Lucir 12grs

Palétuviers rouge de la mangrove du grand cul de sac marin


Vivaneau à la créole

Pélicans


En naviguant sur le site de pecheur.com je suis tombé sur un sondeur qui s'utilise du bord et qui ressemblait fortement à mon ancien Humminbird RF15 revendu depuis. Comme j'ai eu pas mal de demandes concernant les sondeurs utilisables du bord, je vais donc détailler pour vous les caractéristiques des sondeurs actuellement disponibles sur le marché français ou américain, les nouveaux venus Deeper, iBobber, Fish Hunter et le Condor 250WI distribué par Navicom qui n'est d'autre qu'un Humminbird SmartCast RF 15 amélioré et repackagé sous un autre nom.



Un nouveau sondeur que j'ai découvert avec l'ICAST 2015 (un des plus importants salons de pêche dans le monde). Il s'agit de l'iBobber de ReelSonar. Comme Deeper, vous n'achetez que la sonde, il faut télécharger l'application sur sa tablette ou son smartphone (Android ou iOS) pour le faire fonctionner.

iBobber, sondeur du bord
Caractéristiques techniques:

  • Angle de 90°.
  • GPS.
  • Connexion Bluetooth avec une portée maximale de 30 mètres.
  • Poids de la sonde de 47g.
  • Batterie rechargeable.
  • Durée de la batterie 10h.
  • Profondeur maximale 41 mètres.
  • Température de l'eau.

Application mobile pour le sondeur l'iBobber



Mon avis
Cette sonde connectée est un bon compromis entre la sonde Deeper et le Condor 250WI.
Son angle de 90° en fait un bon 'fishfinder' (détecteur de poissons). Comme pour le Condor, le diamètre du cône est deux fois supérieur à la hauteur d'eau, n'espérez pas avoir une vue précise des reliefs du fond.
L'application est d'une simplicité enfantine, les concepteurs ont voulu rendre le sondeur facilement utilisable et compréhensible pour le plus grand nombre en faisant apparaître le fond, les herbiers et les poissons de façon très claire.
C'est sûrement très simpliste mais pour ceux qui ne comprennent pas les graphiques des sondeurs standards c'est une bonne solution sans prise de tête pour trouver la bonne hauteur de tenue des poissons.
Le poids de la sonde de 47 g reste lourd mais bien plus facile à lancer que la sonde Deeper !
Le prix est aussi bien plus doux, puisqu'il est proposé à 89$ (environ 80€ au cours du 5/8/2015), mais n'est pas encore importé en France.
Vous pouvez le trouver en France ICI.

Plus d'infos




Le Deeper est une sonde qui surfe sur la vague des appli connectées puisque seule la sonde est vendue dans le commerce, c'est votre tablette ou votre smartphone qui fait office d'écran.
Pour être compatible il suffit d'avoir un mobile ou une tablette tournant sur Android ou iOS et de disposer d'une connexion Wifi.


Caractéristiques techniques:
  • Il y a plusieurs points d'attache selon la façon qu'on utilise l'appareil (mode statique ou lancer/ramener). 
  • L'autonomie de la sonde est annoncée à 6h, il semblerait que ce chiffre ait été surestimé, en réalité on est plus proche des 4h.
  • La sonde Deeper se recharge en 2h par port USB.
  • La sonde pèse 100g ce qui limite l'utilisation pour les leurristes qui ont rarement des cannes adaptées à ce poids.
  • Angles de 15° et 55°.
  • Température de l'eau.
  • GPS disponible avec le modèle Deeper Smart Sonar Pro+.
  • Profondeur max annoncée 40m.
  • Portée de la sonde en wifi est de 80 maximum.
Sonde deeper


Mon avis
Cet appareil part avec des points plus que positifs, l'utilisation de SmartPhones commence à être généralisée, la définition d'écran d'un téléphone est au moins aussi bonne que les meilleurs sondeurs du marché! Le logiciel fourni sur les plateformes Android et iOS permet aussi une mise à jour facile de l'application.
La possibilité de passer d'un angle de 15° à 55° est un atout par rapport aux concurrents, on peut combiner un mode de visualisation précis du fond et un mode prospection de poissons.

Les 100g de la sonde oblige à utiliser une canne solide, si ne vous pêchez pas la carpe ou en big bait.. vous n'aurez pas la canne adaptée.
Le prix me parait un peu cher mais c'est surement le meilleur appareil sans fil pour le moment, clairement le meilleur choix pour les pêcheurs du bord.





Le Condor 250WI  est un ensemble complet qui comprend une base avec un écran ainsi qu'une sonde sans fil. Ce sondeur est en fait le fameux Humminbird SmartCast RF15 avec une meilleure résolution d'écran.

Caractéristiques techniques:
  • L'autonomie de la sonde est annoncée à 500h, pour avoir posséder cette sonde je confirme qu'elle dure très longtemps même s'il m'est impossible de confirmer avec précision cette donnée constructeur. Cette sonde ne peut être rechargée, il faut en racheter une à moins d'être bricoleur et de chercher des tuto sur internet pour changer la pile interne et s'assurer de l'étanchéité.
  • Angle de 90°.
  • La sonde pèse 30g.
  • Écran 4.3 pouces avec une résolution de 240*128 pixels.
  • Alimentation 8 piles AA - LR06 (de préférence rechargeables comme celles ci)

Sondeur Condor 250WI


Mon avis
L'ancêtre souffrait d'un écran à la résolution bien trop petite pour pouvoir bien exploiter les données, avec cette version repackagée vous aurez une meilleure précision.
Pour illustrer mon propos, sur un fond de 10 mètres un pixel vertical représentera 4.16cm de hauteur d'eau contre 6.25cm avec l'ancêtre Humminbird SmartCast RF 15.  Même si on est loin des meilleurs appareils, on est quand même sur des chiffres acceptables d'autant plus si vous l'utilisez sur de faibles profondeurs.
L'angle de la sonde à 90° ne permet pas d'avoir une vue très fiable du fond puisque sur une hauteur d'eau de 10 mètres, le cône aura pour diamètre 20 mètres, les zones d'ombres seront omniprésentes. C'est donc bien trop large pour bien trouver les petits trous mais extrêmement avantageux pour chercher le poisson !
Si vous lancez la sonde à 30 mètres dans une zone de 5 mètres de fonds vous couvrirez 300m² de terrain à chaque lancer... autant dire qu'ils ne resteront pas cachés bien longtemps !

Plus d'infos

  • Vous pouvez acheter une sonde de remplacement ici 
  • La notice se trouve ici
  • Toutes les caractéristiques sur le site de Navicom





Ne vous méprenez pas le fish hunter n'est pas un presse agrumes... c'est un bien un sondeur utilisable du bord dans la même veine que le Deeper et l'iBobber.

Le Fish Hunter
Caractéristiques techniques:

  • Angle de 16°.
  • Connexion Bluetooth avec une portée maximale de 45 mètres.
  • Poids de la sonde de 117g.
  • Batterie rechargeable en 2h.
  • Durée de la batterie 6h.
  • 2 heures de charge
  • Profondeur maximale 40 mètres.
L'application  iPhone du sondeur Fish Hunter
Mon avis
La sonde est encore bien lourde avec ses 117g, l'angle permet de mieux détecter les fonds que l'iBobber.
L'application possède une vue simplifiée pour les plus novices et une vue brute pour ceux qui souhaitent analyser eux même les echos.
La sonde coûte 150$ (environ 130€) sur amazon.




Le dernier trublion, le Phiradar FF288W vient de chine, vendu moins de 100 dollars (90€) il arrive sur le marché avec un tarif assez bas.



Caractéristiques techniques:

  • Angle de 90°.
  • Fréquence 125kHz.
  • Ecran 240*160.
  • Ecran waterproof (étanche).
  • Portée maximale de 100 mètres.
  • Profondeur max de 45 mètres.
  • Durée de la batterie 8h.
Mon avis
L'angle de la sonde à 90° comme pour les concurrents précédemment cités ne permet pas d'avoir une vue très fiable du fond. Selon la configuration des spots les 'zones d'ombres' seront trop importantes pour bien exploiter l'appareil. On destinera ce sondeur à la recherche des poissons, et vous en trouverez !
On peut regretter la résolution de l'écran qui est assez faible, dans les faibles profondeurs ce n'est pas un gros problème, mais dès qu'on passe les 5 mètres le nombre de cm représentés par un pixel sera trop important et engendrera une grosse perte d'informations.
Trouvez ici le Phiradar FF288W

S'il y a bien un poisson qui a vu sa côte remonter ces dernières années c'est bien le chevesne.
Bien que ce soit un cyprinidé, le chevesne est omnivore. Le poisson est robuste, abondant et on peut le traquer à toutes les saisons. Quand les autres poissons ne mordent pas en plein été sous le cagnard c'est bien lui qu'il faut chercher !
On le trouve dans de nombreuses rivières de secondes catégories et dans certains étangs, transportés par des oiseaux ou par des pêcheurs qui s'en servent comme vif.

Le chevesne est un poisson grégaire, il se déplace en groupe de plusieurs individus de même taille. Assez opportuniste, il se nourrit d'insectes, de mollusques aquatiques, de végétaux. En grandissant il devient également piscivore.
Sa particularité est d'être un des rares poisson qui n'hésite pas à trahir sa présence en nageant tranquillement en surface. Il est particulièrement méfiant quand il se dévoile, l'approche, la qualité des lancers et la discrétion sont primordiales. Petit conseil pour le traquer: le chevesne se pêche mieux seul... évitez d'y aller en groupe de copains.

La taille des chevesnes que vous prendrez aux leurres se situe le plus souvent entre 30cm et 55cm.






Matériel

Le chevesne est un poisson qui dépasse rarement les 55/60cm. Selon que vos spots soient un fleuve, une petite rivière, avec peu de courant ou beaucoup de courant on choisira selon la situation une canne de puissance UL (Ultra Light) jusque M (Medium) pour prendre du plaisir au combat.
L'association avec un moulinet taille 1000 ou 2500 de type Shimano SymetreShimano Exage ou Stradic sera suffisant pour absorber les premiers rush qui peuvent être puissants, après quelques secondes le poisson commence à s'épuiser.

Pour le bas de ligne, pour tromper sa méfiance privilégiez le fluorocarbone, sauf pour la pêche à l'insecte ou le nylon a la propriété de ne pas couler, dans ce cas il n'est nécessaire d'opter pour un diamètre assez faible (entre 15/100 et 18/100 selon la taille des poissons cherchés).




Les méthodes de pêche

Je ne vais aborder ici que la pêche aux leurres artificiels même si ce poisson se prend avec bien d'autres techniques (au pain, au ver de terre, à la sauterelle, etc..).

Le plus simple des leurres qui fonctionne est la bonne vieille cuillère, le chevesne n'a pas une grande gueule donc privilégiez les petites tailles, les cuillères à truite font très bien l'affaire.

Les mini spinners et autres petits leurres à palette comme les spinmad, stream roller d'Illex sont aussi de bons leurres quand les poissons sont actifs.

Les poissons nageurs de type jerkbaits et crankbaits sont très efficaces, j'adore les utiliser dans les zones de courant ou les chevesnes sont en activité ou tout simplement en power fishing pour peigner la rivière. L'animation dépend des jours, j'en ai pris sur des animations très agressives et rapides, et d'autres fois sur une animation minimale, en linéaire simple ou par petit twitchs espacés de quelques secondes.
En Jerkbait j'utilise des leurres à perches/truites, le Lucky Craft B'Freeze en taille 65 ou 78, le Illex Tiny Fry 50 ou le Sebile Puncher.

En crank, le fameux Shorty (LUD45) de Décathlon m'a rapporté bon nombre de poissons, mais également les Illex Chubby .





Les topwaters sont aussi sympa à sortir à la belle saison, un petit popper ou un stickbait en colorie foncé animé en walking the dog peut vous apporter de belles sensations !
Popper conseillé: Illex SK Pop
Stickbait conseillé: Lucky Craft Sammy 65 ou 85

Le mini jig est un bon challenger, il peut ressembler à un insecte. Associé ou non à un leurre souple en trailer on peut l'animer en récupération linéaire, en effectuant de petit sauts sur le fond ou avec les modèles les plus légers en le lançant derrière la queue du chevesne et n'effectuant qu'une animation minimum. Le lancer en amont avec contrôle de la dérive lui réussit également très bien. J'utilise avec succès les mini jig de Keitech ainsi que les mini rubber de Tiemco.
Mono Spin Jig Keitech


Les leurres souples ont aussi la faveur des chubs, notamment les shad de 2 ou 3 pouces sur tête plombée ramené en linéaire ou en dent de scie. Quelques bonnes références: Sakura Slit Shad, Reins Rockvibe, Megabass Rocky Fry.

Megabass Rocky Fry

Sur les poissons méfiants on peut varier la présentation avec un montage drop shot avec un Worm, un leurre finesse ou un shad.
Autre conseil, n'hésitez pas à pêcher en Wacky avec un worm weightless de 3 ou 4 pouces (imitation de verre avec hameçon simple planté au milieu, sans plombage), vous aurez de bonnes surprises !

Au printemps il est aussi intéressant de pêcher avec des imitations d'insectes aquatiques. En drop shot ou sur tête plombée vous grattez très lentement le fond.. s'il y a du chevesne ou même du barbeau dans la zone les touches ne devraient pas se faire attendre... Je pense notamment à la marque japonaise Nikko distribuée par Ultimate Fishing qui fabrique la très réaliste Oni Choro qui imite une larve d'éphémère ou la Kurokawa Mushi qui est une imitation de larve de porte bois.

Nikko Oni Choro



Chevesne à l'ombre, pêchez à l'insecte!


La dernière technique, la plus excitante, que je considère comme "reine" est la pêche à l'insecte flottant. Le Tiemco Panic Cicada, le Reins Insecter et le Illex Woodlouse, pour ne citer qu'eux, sont les valeurs sûres de cette technique. Pour en savoir plus sur cette technique, je vous engage à lire mon article dédié à ce sujet.
Chevesne au Illex Woodlouse... en décembre