Articles par "report"
Affichage des articles dont le libellé est report. Afficher tous les articles
La deuxième édition du Perches Masters s'est déroulée dimanche 2 Juillet sur les étangs de l'AAPPMA de Marne La Vallée. Le concept est simple, une journée dédiée uniquement à la perche, l'espèce carnassière la plus représentée dans nos étangs et un poisson qui a la côte auprès de nombreux pêcheurs.




Niveau météo, la journée présentait des conditions anticycloniques avec 1024 hPa, légères pluies intermittentes le matin, soleil progressif l'après midi, températures comprises entre 14 et 20°, vent modéré de ouest/sud ouest avec rafales de 20km/h. La semaine précédente a été plutôt fraîche et arrosée après des températures très chaudes et une certaine sécheresse depuis plusieurs semaines. Bref les conditions s’annonçaient plutôt bonnes.

Après avoir organisé avec mon pote Dude les Open-Street au sein de cette AAPPMA, nous avons reformé le binôme du côté... des participants.

Au top départ on se dirige vers un spot qui avait déjà bien donné l'année précédente... et la stratégie se révèle bonne. En restant toute la matinée sur le même spot on aura accumulé 26 poissons au dessus de maille du jour, 15cm. A la mi-journée nous sommes premiers avec plus de 4,5 mètres de poissons. Pour couronner le tout, nous sommes talonnés par nos potes Francis et Jeremy qui ont par ailleurs réussi à sortir deux silures avec une canne Light; malheureusement pour eux cette espèce n'est pas comptabilisée.





Sakura, Sebile, FTF, Amazing Fishing, Planete Leurres et HMF sponsors de cette édition

Nos poissons de la matinée ont été pêchés en partie avec la dotation FTF distribuée dès le matin, les excellents Noike Ninja Shad 2" montés en Drop Shot et en TP. J'ai pu également attraper quelques perches avec le Fiiish Power Tail 4 cm en action Slow. Avec la faible profondeur de ces étangs le Power Tail permet de lancer assez loin et ne pas accrocher le fond.


L'après midi ressemblera pour nous à une traversée du désert. Tout comme le matin, avec des poissons hyper localisés et regroupés sur 20 ou 25 m², seules les équipes ayant trouvé ces zones ont connu un après midi fructueux et n'ont bien sûr pas quitté leur secteur. Ce fut plus compliqué pour les autres.

Pour résumer, ce concours ressemblait à une vraie bataille de tranchés, il fallait se trouver sur le bon spot et y rester sans bouger pour verrouiller l'arrivée d'équipes concurrentes. Dans ces conditions le poisson était présent en grand nombre, on pouvait facilement rentrer 10, 15, 20 poissons maillés sur le même secteur. Tant pis pour les autres!

Cette année encore, la réussite était totale. 50 participants sur 50 places disponibles, plus de 40 mètres de poissons validés et surement autant en dessous de la maille.
La moyenne des tailles des perches est certes modeste mais elles sont présentes en nombre et seulement deux équipes ont terminé bredouilles. On a pu assister à de très beaux résultats avec les premiers qui cumulent tout de même plus de 6 mètres de perches et une grande majorité d'équipes à plus d'1 mètre cumulé!

Malgré notre douille de l'après midi nous obtenons une belle 3ème place, la deuxième consécutive pour ma part. Un grand merci aux organisateurs et aux sponsors qui ont une nouvelle fois bien doté ce Perches Masters. On s'est bien amusé, c'est sûr nous revenons l'année prochaine.


En cette période de fermeture, j'ai profité d'une semaine en Guadeloupe début février pour aller tremper mes leurres.

J'ai résidé sur Grande Terre la partie Nord Est de l'île, à Sainte Anne précisément.
Les plages sont toutes superbes...pour la pêche cela n'a pas aussi idyllique. Comme je suis parti avec ma femme et qu'on a tous les deux la bougeotte on s'est beaucoup déplacé pour visiter, mon temps de pêche s'est donc limité en tout à quatre petites heures aux aurores.
J'ai donc exclusivement pêché sur Sainte Anne à proximité de mon lieu de résidence, sur le port et sur les plages en mode découverte.
Pour ce voyage j'ai glissé dans mes bagages ma fidèle Savage Gear XLNT Roadrunner ainsi qu'un moulinet chinois de qualité qui fait le buzz en ce moment le Tsurinoya Jaguar 3000.
En leurre j'ai embarqué quelques stickbait (Xorus Asturie 110, Illex Water Monitor) et castings jigs (Maria Mucho Lucir, Reins Palpuntin, Tackle House Nabura Deka).

Plage du Bois Jolan / Sainte Anne

Dans ces eaux cristallines j'ai allongé mon fluorocarbone de 3 ou 4m, en snorkeling on voit beaucoup de petits poissons sans jamais voir de gros.
J'ai donc réussi à ne pas revenir bredouille en pêchant quelques petites carangues et orphies... mais je n'ai pas réussi à prendre les papas ou les mamans.



En excursion j'ai pu également approcher les fameux palétuviers qui forment les mangroves, pas de pêche puisque c'était dans un zone protégée mais j'avoue que j'aurais bien tenter les barracudas et tarpons qui viennent se nourrir de petits poissons logés dans les racines.

Petite carangue à l'Asturie 110

Carangue au jig Maria Mucho Lucir 12grs

Palétuviers rouge de la mangrove du grand cul de sac marin


Vivaneau à la créole

Pélicans


Dimanche 26 Juin s'est déroulé un concours assez innovant... puisque entièrement dédié à la perche. Il faut dire que sur les étangs de marne la vallée, les pêches de brochets/sandres sont souvent difficiles alors que les perches bien que petites sont plutôt bien représentées dans ces plans d'eau.



J'ai donc troqué ma casquette d'organisateur de l'Open Street de Marne la Vallée sur ces mêmes étangs pour passer du côté des participants puisque Bastien, le reporter des précédents Open Street, a eu envie de monter ce Perches Masters après avoir regardé l'émission suédoise Perch Pro.
Les pré-fishing annoncent une pêche difficile, alors pour classer un maximum de personnes il est décidé d'abaisser la maille à 15cm... sans quota. Bien que sceptique au départ ce choix s'avérera judicieux, vous comprendrez plus bas.

Avec mon pote et binôme du jour Dam Red, sponsorisé par Amazing Fishing, nous avions repérè la semaine précédente quelques spots et la taille des leurres qui plaisait aux perches de ces étangs.

Au top départ, nous nous dirigeons sur le spot que nous trouvions le plus prometteur au mandinet.... et pour tout dire nous avons campé toute la matinée sur le même spot... le banc de perches était là. Elles étaient vraiment petites mais le règlement autorisant les perches de plus de 15 cm... nous misions plus sur le nombre que sur la qualité. On réussit à en sortir un certain nombre mais juste en dessous de la maille... puis Dam avec un Amazing Fishing Meal Perch blanc enchaine en peu de temps 5 perches calibrées entre 15 et 17cm... de mon côté je cumule les non maillées avec un Crazy Fish Tipsy, puis je passe sur un Crazy Fish CrayFish avec laquelle j'ajoute une perche maillée au compteur, puis plus rien jusqu'à midi.
Bizarrement sur ce spot, il y avait des périodes ou il ne se passait plus rien et d'autres ou on les enchainait comme si le banc se déplaçait puis revenait au même endroit.

Crazy Fish CrayFish


A la pause nous sommes annoncés premiers avec environ 200 points d'avance sur les seconds, nous pensions à ce moment là que 3 ou 4 perches de plus l'après midi seraient nécessaires pour verrouiller cette première place . Comme le spot du matin avait bien été lessivé nous avons choisi de partir sur d'autres spots. La pêche sera bien plus dure en début d'après midi sur les autres étangs, le soleil commence à bien chauffer, les poissons sont bien localisés et peu mordeurs. Nous prenons le pari de retourner sur le mandinet... mais notre spot du matin est bizarrement rempli de pêcheurs :) ... qui ne feront d'ailleurs rien sur ce spot. Nous tournons tout de même sur cet étang et j'arrive à sortir deux perches maillées isolées... voilà notre maigre bilan de l'après midi..


Petite mais comptabilisée

Nous finissons finalement 3èmes sur 22 équipes... à 9 cm des premiers ! Beaucoup d’équipes n'ont pas rentrés de poissons ou très peu.. et le nombre de perches capturées au dessus de 20cm se compte sur les doigts d'une main, une maille à 15 cm était finalement bien adaptée pour cette journée..
Mes deux autres potes sisko et jerem, terminent eux 8èmes avec deux perches... avec en bonus un rotengle et un pike qui ne comptent pas.

Pour finir, je tiens à remercier Bastien et tous les bénévoles qui ont permis l'organisation de ce premier Perche Masters, sans eux rien est possible. Sans les sponsors c'est aussi moins sympa, et Bastien s'est bien battu pour que tous les compétiteurs repartent avec des lots, et Amazing Fishing, Ben Fishing, Berkley, Décathlon Croissy, FTF/NOIKE, HMF, Sakura et Planete Leurres ont répondu présent. Les premiers repartent avec deux cannes hauts de gamme montées par Ben Fishing... très beau cadeau de sa part.

De retour sur le fleuve de la nymphe Sequana.. la seine bien sûr !
Encore une belle session avant le coup de froid de la seconde partie de novembre avec des sandres et perches hyperactives en compagnie de mon pote jerem'.
Même pattern que lors de mes précédentes sorties, montage drop shot avec 40 centimètres de hauteur, plomb de 5 grammes. Le leurre a semblé avoir une grande importance puisque qu'en le changeant les touches se sont enchaînées. Le leurre du jour fut le Keitech Shad Impact 3" en coloris 419 Purple Thunder.
Suite au coup de froid de cette fin novembre, le spot tant productif s'est révélé être un vrai désert. Il faudra désormais bouger pour essayer de retrouver les bancs de poissons blancs..









Cela fait pas mal de temps que je ne poste pas de CR, il faut dire que mon temps de pêche est limité par mes devoirs de père.

C'est avec mes deux potes Arnaud et Jeremy qu'on s'est donné rendez-vous quelques midi de novembre sur les quais parisiens le midi pour traquer principalement la perche de seine.
Les mois d'octobre et novembre sont pour moi les plus productifs dans la pêche aux leurres. Les poissons se préparent à l'hiver en faisant quelques reserves, c'est l'occasion de réaliser de belles sorties. L'extrème douceur de ce milieu d'automne avec une température d'eau de la seine mesurée à 14°c le 12 novembre n'a assurément pas encore déclenché la grande phase alimentaire pré-hivernale mais les pêches furent tout de même correctes avec pas mal de perches maillées et quelques sandres. Le pattern le plus productif du moment est le montage drop shot avec une hauteur entre le plomb et l'hameçon d'environ 40/50cm. En observant la surface on voyait des milliers d'alevins, on a donc monté des petits leurres de 2" à 3" finesse pour coller à leur nourriture du moment (Keitech Shad Impact, Crazy Fish Tipsy et le Lunker City Fin's fish). Avec la clareté de l'eau on a misé sur des coloris naturels tirant légèrement sur le foncé et avec le faible débit de la Seine un plomb de 5 grammes en bordure est suffisant pour tenir le fond sans être trop lourd.

Matériel utilisé:

Canne de voyage Savage Gear Roadrunner XLNT 3-16g
Moulinet Shimano Rarenium Ci4 3000S
Tresse YGK Wx8 Super Jigman 16lbs / 14.5°°
Hameçons Hookers Simple Drop-Shot rouge en taille 8


Sandre de 56cm au Crazy Fish Tipsy colori 26



Voilà mes vacances bretonnes terminées. Deux semaines passées en Bretagne à Arzon/Port Crouesty dans le Morbihan ainsi qu'à Benodet dans le Finistère.
Côté matériel de pêche je suis parti léger je n'ai pris qu'un Sammy 115 spécial mer en colori blanc, un Flashminnow, un black minnow et quelques casting jigs.
Avec mes enfants en bas ages difficile de s'échapper de la maison mais j'ai tout de même pu me libérer quelques fois pour de micro sessions le matin.
Sur Arzon j'avais prévu le jeudi une demi journée avec le guide Loic Lemare qui a été malheureusement annulée pour risque d'orage... la déception était grande mais la décision était sage.

Je me suis donc rabattu sur la pêche du bord en perdant pas mal de temps à trouver les bons spots.
Sur la pointe rocheuse de la plage pas mal de courant mais la hauteur d'eau est faible sur les premiers mètres. Le spot est très encombré par des rochers il fallait donc utiliser des leurres de surface ou très peu coulant. Je n'ai donc pêché qu'avec mon Sammy pour un résultat correct mais sans plus, quelques barsets sur une animation rapide en Walking the dog, toujours sympa les attaques en surface.

Plage du Fogeo - Arzon

Enrochements plage du fogeo - Arzon


Lucky Craft Sammy 115






La deuxième semaine sur Bénodet, j'ai pu effectuer quelques sorties le matin et mes choix se sont révélés mauvais. J'ai pêché une première fois l'estuaire de l'odet en mode découverte, l'eau est d'une transparence impressionnante (et encore plus aux glénans). J'ai réussi à décider un petit bar au casting jig Tackle house Nabura Deka en 9g.
Plage du coq - Benodet

Barset au Tackle House  Nabura Deka
J'ai aussi rencontré un membre très sympa du forum freestyle fishing, on s'est donné rendez vous sur une plage d'une ville aux alentours qui a bien donné dernièrement avec de très gros bars de sortis... première constatation le spot est connu puisque dès 6h du matin il y a beaucoup de pêcheurs sur la plage sauf que les deux jours ou j'y suis allé les bars n'étaient pas là, aucune chasse, bref j'ai joué à pile ou face et j'ai perdu!
Pour la petite anecdote sur cette plage tous les pêcheurs avaient le même leurre... le Xorus Asturie 110 en colori Ghost Lançon. Ce leurre évolue en surface, il est diablement efficace... j'en parlerai très bientôt dans un nouveau post.

J'ai pu refaire une toute dernière petite session sur l'odet après avoir craqué le dernier jour sur ce fameux Xorus Asturie 110 Ghost Lançon... et j'ai pu décider de l'orphie, du chinchard et
du bar!

Entrée de l'odet côté Bénodet


Chinchard à l'Asturie 110

Chinchard à l'Asturie 110

Orphie à l'Asturie 110

Orphie à l'Asturie 110



A défaut de beaux poissons, il reste le kouign amann !


Tiemco via son distributeur français FTF vient de sortir un nouveau leurre destiné à la traque du chevesne, le Panic Cicada Tiny.

Pêcher avec une imitation de cigale sous ma latitude (région parisienne) c'est assez étonnant mais les chevesnes ne font pas dans la subtilité, ils ne perçoivent qu'un insecte avec des ailes tomber à l'eau qui essaye de se débattre.

Tiemco Panic Cicada Tiny, vendu par 3


La texture du Panic Cicada Tiny est très souple, au toucher on voit qu'il est plus élastique et plus robuste que l'insecter de Reins. C'est tellement souple et caoutchouteux qu'il faut bien forcer pour faire pénétrer un hameçon.

Avec ses 3 cm pour 2.2 g il possède une bonne densité, la conséquence positive est qu'il se lance vraiment très bien.
On n'est pas seulement gagnant en distance de lancer mais également en précision quand on doit l'envoyer juste derrière la queue d'un chevesne discretement avec un lancer sous la canne ce qui est impossible à faire avec le Smith Hoptera ou le Illex Woodlouse.

Pour comparer voici les caractéristiques des autres imitations d'insectes flottants du marché triées par poids:
  • Sakura - Notobug___________ 3cm / 3.5g
  • Tiemco - Shaky bug_________ 3.8cm / 3.5g
  • Imakatsu - Abe yanma_______4cm / 3.2g
  • Tiemco  - Aiba mushi Jr______ 4cm / 3g
  • Reins - Hanesecter__________ 3.5cm / 3g
  • Reins - Insecter_____________4cm / 2.3g
  • Imakatsu - Baby fujin spider__ 3.3cm /2g
  • Illex - Woodlouse___________ 3cm / 1.16g
  • Smith - Hoptera____________ 3.5cm / 0.8g


De gauche à droite, de haut en bas, Panic Cicada Tiny, Baby Fujin Spider, Woodlouse, NotoBug, Hanesecter, Insecter


Selon Tiemco, la matière du Panic Cicada Tiny est incompatible avec les autres leurres souples, pour éviter de bousiller votre pochette de leurres, évitez de les stocker au contact d'autres LS.

L'armement est, je trouve, idéal avec un triple, j'utilise des VMC en taille 10 c'est parfait la flottaison n'en est pas altérée. Il suffit de le locher pour qu'il arrive au milieu/arrière du leurre. J'ai essayé avec un simple piqué en tête mais j'ai eu trop de loupé...

Armement d'un Tiemco Panic Cicada Tiny avec un triple VMC de taille 10


Concernant le combo, j'ai une préférence pour les cannes de type ML ou M si on vise les gros chubs avec un moulinet 1000 ou 2500 garni d'un nylon de 16/100. Le nylon étant flottant cela est préférable pour l'animation.  Pour les adeptes de cannes rockfishing, j'aurais tendance à préférer la tresse et une pointe de fluorocarbone pour que les ferrages soient plus efficaces dans les gueules dures des chevesnes, si vous n'avez que ça le nylon fonctionnera tout de même, il faudra juste appuyer les ferrages...


Chevesne de 54 au Tiemco Panic Cicada Tiny


L'animation est simple, on lance le leurre si possible juste derrière le chevesne puis on secoue légèrement la ligne, les ailes déplacent de l'eau et accentuent les vibrations, même à l’arrêt dans le courant le leurre reste pêchant sans animation ( 'Do Nothing' )
On peut aussi le ramener doucement avec quelques coups de cannes légers, il agira comme un petit popper.










En conclusion, jusqu'à présent les Imakatsu Baby Fujin Spider et Woodlouse étaient mes préférés, ce Panic Cicada Tiny avec ses qualités vient compléter le duo.
Ce que j'aime dans ce leurre c'est sa taille et sa densité. On le lance bien sans trop forcer, sa taille est juste parfaite pour cibler les chevesnes de taille modeste (20/25cm) et les plus gros pépères... vous verrez prochainement d'autres CR avec ces bébétes je les sortirai régulièrement en bord de marne.

Le Tiemco Panic Cicada Tiny est disponible ici 




2015 sera une année très légère en pêche, la naissance de mon second enfant début Mai ne m'a pas laissé beaucoup de temps pour moi, mais je me rattaperai dans les semaines qui arrivent puisque je prends quelques congés au bord de l'atlantique et je ne desespère pas lancer quelques metal jigs...

J'ai tout de même pu effectuer une ouverture avec les copains de la MLV Team Lure... malheureusement douilleuse pour presque tout le monde.
J'ai pu me rattraper néanmoins avec une sortie de quelques heures avec le pote Stéphane en float tube sur la marne dans une partie sauvage et calme.
La particularité de la marne à cet endroit est qu'elle est plutôt large mais peu profonde, 2 ou 3 mètres maximum, le parcours est jalonné d'îles qui abritent de belles populations de chevesnes.




On privilégie donc le poisson roi de la marne qui est le chevesne. Pour le traquer je ne pars avec aucun à priori, c'est une fois sur l'eau que je determine le leurre à choisir. En l'occurence, on voit très peu de chevesnes en surface mais on en voit passer entre deux eaux, je laisse donc de côté mes imitations d'insectes et j'opte pour une prospection rapide avec un Illex Tiny Fry 50 colori Vairon, un petit gabarit qui imite les alevins très présents actuellement sur les bordures.
Illex Tiny Fry 50 - Vairon

Un chevesne se décale, suit mon leurre, ouvre la gueule pour s'en saisir... mais y renonce au dernier moment... le chevesne c'est un poisson ingrat mais c'est pour cela qu'on l'adore!
Je passe en mode leurre souple avec un Tipsy de Crazy Fish donné gracieusement par son distributeur principal, la boutique Ebay Planete Leurre qui sponsorise l'Open-Street de marne la vallée que je coorganise.
Crazy Fish Tipsy
Ce leurre m'a tout simplement beaucoup plu, très souple, il bouge bien dans l'eau avec une TP de 2 grs. C'est une bonne alternative aux shads, je crois qu'il va faire parti de mes favoris pour cette année.
J'aperçois un chevesne en surface, je lui lance mon Tipsy à 1 mètre derrière lui, légèrement sur le côté, et je ramène tranquillement en donnant quelques coups de scions, le chevesne fonce dessus et se pend, c'est un beau pépère que je n'ai pu mesurer, il m'a échappé des mains au moment de la mesure, je pense qu'il n'était pas loin des 50/52cm.

Le Crazy Fish Tipsy sur TP 2 grs
Je remonte mon Tiny Fry 50 pour une zone peu profonde et du courant soutenu, en ramenant de façon saccadée je sens un stop et je vois une fusée partir, ma NRX est juste pliée en deux, mon rarenium 3000 chante, c'est un beau barbeau de 62cm qui est au bout. Ce poisson a une puissance de dingue, aidé du courant il se bat comme un diable! Ce sera un souvenir mémorable.
Au même endroit, Stéphane en sortira un autre de 52cm qui lui aura bien fait la misère également, on passe un vrai bon moment, ce poisson est fantastique!




Je vois ensuite plusieurs beaux chevesnes dans une veine de courant à l'amont d'une île. C'est la meilleure des situations, ils sont en phase d'alimentation. Je suis néanmoins obligé de les traquer par l'arrière, ils sont sous une branche, je repasse au leurre souple avec le même pattern, Crazy Fish Tipsy + TP 2gr. Je passe une première fois sans laisser le leurre toucher le fond, sans succès, puis je relance en laissant la TP bien gratter le fond, et un chevesne ne tarde pas à s'en emparer mais je ferre trop tard, le bougre recrache le bonbon... ca marquera la fin de la session qui avec deux beaux poissons me satisfait... mon prochain report sera salé..