Compte rendu de mes sessions de pêche au leurre en Bretagne dans les côtes d'armor. J'ai pu y pêcher de la vieille, du maquereau et une alose.

Dans cette année particulière nous avons dû réserver nos vacances au dernier moment. Quand madame propose la destination côtes d'armor autant vous dire que j'ai rapidement validé l'option avec l'arrière pensée que vous devinez.

La première semaine sur la côté de granite rose du côté de Perros Guirec la pêche a été assez dure. Sur deux sessions courtes à l'aube je ne parviendrais pas à sortir de bar donc je me suis concentré sur un autre partenaire de jeu aux couleurs incroyables, la vieille.

Je les ai toutes prises avec le même leurre, un Fiiish Black Minnow 70, peu original certes mais d'une efficacité redoutable. L'action consistait à lancer et à animer lentement près du fond. L'hameçon texan étant totalement protégé je n'ai perdu, à ma grande surprise, aucun leurre. Le tout dans un cadre juste magnifique.



La deuxième semaine nous mettons le cap plus à l'Est. J'ai donc pêché entre Erquy et Saint Cast le Guildo.

Le but étant de prendre enfin un bar, le poisson roi de la Bretagne. J'ai passé tous les leurres que je considère comme valeurs sûres: Fiiish Black Minnow, Duo Tide Minnow Surf, Zenith Z Claw, Xorus Asturie 110 en coloris Ghost Lançon. Et le premier poisson est celui que j'attendais le moins, un maquereau, à l'Asturie 110 !

Le maquereau a réagi à une animation assez vive. Je sais que les maquereaux se déplacent en banc et que l'Asturie, malgré ma première prise, n'est pas le leurre le plus adapté, je bascule rapidement sur un casting jig Xesta After Burner en 12g et mon intuition est la bonne. Je prendrai ensuite plusieurs maquereaux sur une animation très saccadée.

Sur ma seconde session, je repars dans l'optique de refaire du maquereau, toujours avec un metal jig, cette fois j'opte pour le Tackle House Nabura Deka en 9g, et la première prise est une surprise que je n'attendais pas, une magnifique Alose! L'animation toujours assez vive, je laisse descendre au fond puis j'anime en dent de scie de façon assez dynamique en accompagnant le leurre à la descente et en imprimant des coups de scions à la remontée. L'alose me gratifiera d'une belle chandelle pendant le combat, voici un super poisson de sport !


Je continue avec encore des maquereaux qui traînent encore en banc, comme ils sont très mobiles il faut bien les chercher et parfois attendre qu'ils reviennent dans votre zone.


Si je n'ai pas réussi à traquer de bar sur mes quatre petites sessions matinales, j'ai pu apprécier la diversité piscicole de la manche dans un décor absolument superbe. 
Comme il faut toujours tirer des leçons de ses échecs, je me dit que j'aurais dû choisir des spots qui remuaient suffisamment pour abriter du bar. Mes endroits de pêche étaient finalement assez calmes malgré des coefficients autour de 80. A Saint Cast le Guildo, une approche en kayak sur les parcs à moules et huîtres aurait pu être payant. A valider lors de prochaines vacances.








Partager sur:

wallstreetfishing

Ajouter un commentaire:

0 commentaires, ajouter le votre