Articles par "reglementation"
Affichage des articles dont le libellé est reglementation. Afficher tous les articles
Suite à mon article sur la pêche en mer au Portugal  je vous propose dans ce billet de vous donner les clés pour obtenir la licence eau douce.



Comment obtenir le permis eau douce au Portugal ?


Contrairement à la pêche en mer, il n'est (pour le moment) pas possible de commander une licence depuis la France.
La pêche en eau douce est régie par l'ICNF (Instituto da Conservação da Natureza e das Florestas), une institution publique ayant pour mission de proposer, d'accompagner et d'assurer l’exécution des politiques de conservation de la nature et des forets.

Pour les étrangers, trois durées de permis sont proposées:
  • 7 jours (15€)
  • 30 jours (20€)
  • Année civile (50€)
Ce permis pour les étrangers est valable sur tout le territoire Portugais.

Pour obtenir ce permis, il faudra trouver le bureau du ICNF le plus proche de votre lieu de résidence. Ils sont assez bien répartis sur le territoire. Consultez la liste et les adresses des bureaux de vente :

Réglementation

La réglementation et le calendrier d'ouverture sont différents de la France, les espèces non endémiques sont considérées comme nuisibles. Seules deux cannes en action de pêche sont autorisées (exception faite pour la carpe en batterie avec trois cannes).
  • Concernant la pêche du black bass au Portugal
    • En rivière ce poisson est considéré comme indésirable, interdit de les remettre à l'eau et pêche autorisée toute l'année. 
    • En eaux fermées, le black bass possède une maille à 20 cm, pêche interdite du 15 Mars au 15 Mai.
  • Le brochet est considéré comme nuisible sur tout le territoire, interdit de le remettre à l'eau.
  • La truite fario est protégée par une maille de 20 cm, pêche autorisée du 1er Mars au 31 Juillet.
  • La truite AEC est pêchable toute l'année, non soumise à une taille limite.
  • La carpe aussi considéré comme nuisible ne doit également pas être remise à l'eau sauf les plans d'eau dédiés, l'espèce est pêchable toute l'année. Pour la carpe et autres gros cyprinidés la législation autorise trois cannes maximum.
Certains poissons endémique possèdent également leur réglementation, je vous laisse découvrir toutes les tailles et dates de pêche avec un traducteur.

Sources

Calendrier 2018 d'ouverture selon les espèces :

Cas particuliers selon les zones géographiques :
http://www2.icnf.pt/portal/pesca/pescludica/calendario-pesca


(Dernière mise à jour Janvier 2019)
Tous ceux qui sont déjà allés passer des vacances au Portugal se sont confrontés à la fameuse question, comment acheter son permis de pêche (licença de pesca ludica) ?
Pour les portugais, rien de plus simple il suffit d'aller dans un distributeur de type Multibanco et de suivre la procédure en renseignant son numéro de contribuable, de choisir la zone géographique, eau douce, eau salée, etc...


Pour les étrangers cela se complique. Nous devons demander à un local de prendre un permis à notre place même s'il est bien spécifié que le permis appartient à la personne qui l'a acheté. Les autorités sont tolérantes pour les étrangers.

Sur le site du ministère de l'agriculture un article est sorti en janvier 2015 pour les étrangers , il est désormais possible de payer son permis à distance pour pêcher en mer (et seulement en mer) au Portugal (en dehors des Açores et de Madère). Pour la pêche en eau douce la démarche est différente, consultez mon article dédié.



Voici les démarches à effectuer:
Il est necessaire de faire la demande au minimum 5 jours ouvrés avant le début du permis.
Il faut envoyer un email à pesca.ludica@dgrm.mm.gov.pt après paiement du permis.
Dans cet email il faut faire figurer:

  • Nom complet
  • Numéro de passeport ou Numéro de carte d'identité (avec si possible un scan du document)
  • Date et heure de début de validité du permis
  • Type de permis demandé
    • "apeada" pour pêcher uniquement en bord de mer
    • "embarcada" pour pêcher du bord ou en bateau
    • "submarina"  pour de la pêche sous marine
    • "lúdica geral" pour toutes les possibilités citées précédement
  • Validité du permis
    • "diária" pour une validité d'une journée
    • "mensal" pour une validité d'un mois
    • "anual" pour une validité d'un an
  • Numéro de téléphone portable (bien faire figurer l'indicatif de la France, par exemple au lieu de donner 0612345678 il faut donner +33612345678

 L'email doit être accompagné de la preuve de paiement (le papier que donne la banque après un virement)




 Paiement du permis
 Il faut envoyer par virement bancaire le montant correspondant au tableau ci dessus sur le compte de la DGRM (Direção-Geral de Recursos Naturais, Segurança e Serviços Marítimos):
 IBAN: PT50 0781 0112 01120012012 94
 Swift code (BIC):  IGCPPTPL


Dans les cinq jours après le paiement la DGRM vous enverra par email le reçu de paiement. Je l'ai personnellement reçu le soir même. D'après l'email reçu avec la confirmation de paiement, il n'est pas nécessaire de présenter ce document en cas de contrôle, seulement la carte d’identité dont vous avez fourni l'identifiant, ils ont moyen de vérifier via un terminal votre licence.
Confirmation paiement carte pêche en mer au Portugal


Document original :
https://www.dgrm.mm.gov.pt/documents/20143/43770/texto+para+o+site+para+pedidos+de+emiss%C3%A3o+de+licen%C3%A7a+de+pesca+ludica_FRAN%C3%87%C3%8AS.pdf/73ff4230-bc26-582d-b9ab-768663a29f08


Legislation sur le pêche

En terme de pêche, vous trouverez les mêmes espèces qu'en France, les tailles minimum sont définies ici (lien tamanhos minimos)  :  https://www.dgrm.mm.gov.pt/especies

Voici les mailles minimales des principaux poissons :
Le bar 42cm
Le maquereau 20cm
La merlan 27cm
Le chinchard 15cm
La dorade grise 23cm
La dorade royale 19cm
Le sar 15cm
Le tacaud 17cm
Le rouget barbet 15cm
La sole 18cm

Comme en France, tout poisson prélevé (donc au dessus de la taille indiquée ci dessus) doit avoir une partie de la nageoire caudale coupée


Autres liens
Vous pouvez consulter une carte marine du Portugal digitale sur ce site pour repérer les spots et préparer votre voyage

Ah la fameuse question qu'on voit fleurir à chaque fermeture !
"Peut-on pêcher au ver de terre pendant la fermeture du brochet ?"



A moins de 2 semaines de l'ouverture ce post est tardif mais j'en ai marre de voir des gens se poser la question tous les ans.
Même si je conteste personnellement cet article, le code de l'environnement permet de répondre de manière sûre à la question.


Voici un extrait du code de l'environnement concernant la fermeture du brochet:

Article R436-33
I. - Pendant la période d'interdiction spécifique de la pêche du brochet, la pêche au vif, au poisson mort ou artificiel et aux leurres susceptibles de capturer ce poisson de manière non accidentelle est interdite dans les eaux classées en 2e catégorie. Cette interdiction ne s'applique pas :

1° A la pêche du saumon dans les cours d'eau ou parties de cours d'eau classés comme cours d'eau à saumon ;

2° A certains cours d'eau, canaux et plans d'eau désignés par arrêté du préfet.

II. - Pendant la période d'interdiction spécifique de la pêche du brochet, l'emploi de l'épervier ainsi que des nasses et verveux, à l'exception des bosselles à anguilles et des nasses de type anguillère à écrevisses ou à lamproie, est interdit dans les eaux classées dans la 2e catégorie sauf pour la pêche d'autres espèces.


Dans cet article le ver de terre n'est absolument pas mentionné. C'est donc autorisé.


Cependant le droit ouvre la boite de pandore avec la phrase "leurres susceptibles de capturer ce poisson de manière non accidentelle".
Cela veut dire que si le ver de terre est autorisé, les leurres vermiformes doivent l'être aussi, et en toute logique les leurres imitations d'insectes type woodlouse également.
Et comme tout cela est sujet à diverses interprétations d'un garde pêche à l'autre les discours changent. A quand une clarification sans ambiguïté ?