Articles par "ouverture brochet"
Affichage des articles dont le libellé est ouverture brochet. Afficher tous les articles

L'info était devenu l’arlésienne de ces derniers jours. Le magazine la Pêche et les poissons avait fait fuiter une information sur une avancée de la date d'ouverture qui s'est répandue massivement grâce aux réseaux sociaux.


Les fédérations départementales avaient appelées à la prudence en affirmant que la date officielle était encore le 1er mai 2019 tant que le décret n'est pas paru officiellement.

Le conseil d'état a décrété que l'ouverture de la pêche du brochet 2019 est avancée au samedi 27 avril.

Le 1er Mai est synonyme pour la plupart de nos concitoyens de grasse matinée...mais pas pour les leurristes qui ont coché cette date depuis des mois, impatients de pouvoir sortir le nouveau matériel acheté par frustration de la longue attente.
Certains chercheront par religion halieutique le brochet exclusivement, d'autres (comme moi) seront plus opportunistes en pêchant ce qui voudra bien mordre le jour J.

Selon la région dans laquelle vous effectuerez cette ouverture, respectez le rythme biologique des poissons. Evitez de chercher le sandre et le black bass sûrement encore en fraie ils seront en train de fabriquer vos belles pêches des prochaines années.


Observer avant de pêcher

Les conditions lors de l'ouverture sont bien sûrs différentes selon les régions et la température du printemps.
La difficulté avec le début de saison vient de la diversité des situations d'années en années.. si la fraie des poissons blancs est en avance ou en retard le comportement des carnassiers en sera impacté. Il faut en priorité chercher les carnassiers sur les bordures, les hauts fonds ou sur les herbiers naissant. De manière générale essayez d'observer l'eau avant de pêcher, si les poissons blancs se sont reproduits vous verrez des alevins sur les bordures, il y a fort à parier que les perches ne sont pas très loin pour se gaver facilement, si les blancs sont en cours de reproduction les brochets et silures devraient profiter de la frénésie copulatrice pour se nourrir facilement des gardons, bremes, etc... Trouver les poissons blancs c'est trouver les carnassiers (pleonasme).

Techniques pour l'ouverture 

En début de saison, les poissons n'ont subi (normalement) aucune pression de pêche durant 3 mois il se sont quelque peu 'des-eduqués', il sera efficace de sortir les leurres de prospection rapide ou les bruiteurs comme les lames vibrantes (blades), les spinnerbaits, les crankbaits sans oublier les lipless et casting jigs trop souvent abandonnés au fond des boites.

On essayera de peigner en priorité les bordures et les herbiers et en dernier lieu la pleine eau.


Illex TN
Lucky Craft Redemption


Les leurres souples ne sont pas à négliger car si la pêche se révèle dure, un shad de type rockvibe, one up ou live impact permettra de leurrer des poissons plus méfiants ou qui ne sont pas en activité. Les jigs associés à un leurre souple peuvent aussi être intéressants.

Belle perche à l'ouverture 2013 au mini jig
Un autre poisson interessant à pêcher à l'ouverture est le chevesne. Ce poisson est un OVNI totallement désynchronisé des moeurs des autres carnassiers. Il n'hesite pas à trahir sa présence en rodant en surface, il est omnivore, c'est un des seuls poissons à être encore actif dans les chaudes journées.
Il débutera sa fraie courant mai sur des zones caillouteuses. Vous pouvez le traquer avec des petits leurres de type crankbaits, spinners, cuillères ou poissons nageurs. Quand les chevesnes sont actifs vous les trouverez dans les veines d'eau. Pour déclencher une attaque reflexe on peut s'amuser avec des cranks comme le Smith Camion ou un petit poisson nageur commme le légéndaire Illex Tiny Fry, le Illex Tricoroll, un Lucky Craft Humpback Minnow ou s'ils ont faim un B Freeze en taille 78.
Sur les zones de faible courant, un insecte flottant est très amusant

Chevesne à la Imakatsu Fujin Spider



Un autre poisson marrant à pêcher, c'est le poisson chat. Quand l'eau commence à se rechauffer il se prend bien au leurre souple de 2" à 4", à vrai dire il mord un peu à tout se qui se présente devant lui.

Le poisson chat au leurre


Bonne ouverture à tous !

Il est 6h, réveil douloureux mais c'est plus motivé que jamais que je me prépare à aborder cette journée d'ouverture.
Jérémy passe me chercher, à 7h on est les premiers au bord de l'eau, suivent kmax, dude, sisko et pierrot.
Je suis chargé comme un âne avec deux cannes, ma NRX 822 Drop Shot et ma casting Trinis MH ainsi qu'un sac  rempli de leurres...
Au bout d'une demie heure sisko ouvre le bal avec une magnifique perche de 40cm! le ton est donné!
Pourtant la pêche n'a pas l'air si facile, on peigne les zones minutieusement sans succès. Kmax dédouille ensuite par une perche d'environ 30cm. 
De mon côté je commence avec ma NRX en pêchant au drop shot, je change les coloris, les tailles... rien n'y fait ça ne veut pas mordre. Je décide de monter un Illex Freddy 125 sur ma casting et quelques lancers plus tard un beau brochet largement maillé viendra taper dans le leurre sans se faire piquer...
Quelques temps plus tard, dude fera une perche tout juste maillée et se fera coupé par un bec.


Perche de 40cm
Perche de 30 cm




Un peu avant 12h, je vois les chevesnes en surface, je mets une imitation d'insecte (Baby Fujin  Spider d'Imakatsu) et un beau chevesne bien gras de 50cm viendra le gober. La NRX est dépucelée!

Chevesne de 49 à la Fujin Spider

On file ensuite à un hot spot... Mc do.
Puis d'un commun accord on fera les étangs de marne la vallée l'après midi... autant le dire de suite très peu d'activité, aucun suivi...
Il y a juste KMax qui sortira un sandre charbonnier, photo rapide et remise à l'eau. On arrête de pêcher la zone. Fin de la session, on en a plein les bottes mais que du bonheur... la saison ne vient que de commencer!
Zander

Depuis l'ouverture du 1er mai, il faut dire que la pêche n'a pas été très riche. D'une part, je fais moins de sessions que l'année dernière, la météo fraîche et la mini crue de la marne et de la seine ont contribué à des sessions tristounettes.

Le 1er mai, sur les étangs, maigre bilan de la team, seul dude aura su taquiner quelques poissons.

La team en plein travail !






Samedi une session matinale avec Pierrot et Nico, rendez vous fixé à 8h quelque part en île de France ...
Nico a déjà préfishé le spot dans la semaine donc on va se servir de son expérience pour essayer de rentrer du poisson.

Le light sera de rigueur, avec pour nous 3 un combo UL. On commence la session avec des G-Tail Grub et Live impact 3". Nico nous sort très rapidement une perche de 40, le ton est donné!

Mama perche de 40

Pierrot ne tarde pas non plus et nous met à sec une perche de 29 avec un coloris similaire, jaune/vert.
La zébrée de pierre


Mes deux compères me mettent la pression, je suis toujours douilleur!!

Pas pour longtemps, Nico m'indique un endroit ou il a fait du poisson quelques jours auparavant, bing! une perche de 31 pour débloquer le compteur.

Chevesne de 54 au woodlouse


Un peu plus loin, j'aperçois un chevesne sous un pont, je décide de monter un Illex Woodlouse. Je laisse dériver l'insecte, je ne vois plus le chevesne...et en voilà un autre qui apparaît la gueule tout juste en dessous, et qui gobe, ferrage à la japonaise, j'appelle les deux potos pour épuiser le poisson, verdict, 54 cm!



Pierre fera un peu plus loin une perche de 25cm toujours au keitech live impact 3".
Sur la fin de session je monte un mini-jig keitech avec en trailer un live impact 2", je gratte le fond... et binng!
une masta perche de 45cm, record battu...
Perche de 45 au mini-jig




Enfin la délivrance! dimanche soir sortie dépoussierage de leurres au bord de marne avec jérémy qui fera l'open street du 8 mai avec moi.
J'amène ma Pepper pour viser chevesnes et perches, moulinet luxor 200sl garni de tresse et d'un bas de ligne d'1m50 en polyvilon.
Je commencerai les hostilités avec une grosse décharge sur un rockvib 2" sur tête plombée sakura 2.5g... le poisson se décrochera au bout de 5 secondes surement pris au bord de la gueule, j'opterais pour un barbeau mais sans certitude!
Au même endroit une perche de 35/40 vient nous narguer en chassant quasiment à nos pieds, nos tentatives pour la prendre seront vaines, elle est partie tout de suite après.

Un peu plus loin et quelques têtes plombées restées au fond, Jérémy sortira 3 perches avec son leurre fétiche le grassminnow d'ecogear et moi 2 perches, une au rockvib 2" blanc et l'autre avec un mini lipless décathlon.

Cette semaine sera marquée par un prefishing en vue de l'open street du week end prochain.