Articles par "Sakura"
Affichage des articles dont le libellé est Sakura. Afficher tous les articles
La grande messe européenne du marché du leurre, l'EFFTEX, vient de se dérouler à Bruxelles.
Les particuliers n'y sont pas invités, puisque c'est un salon réservés aux professionnels du secteur.

Nous avons déniché en exclusivité quelques nouveautés qui semblent prometteuses. Certaines arriveront en vente dès la fin d'année, d'autres courant 2020.

Sakura GemiBug, la famille Notobug s'agrandit

Si vous suivez ce blog, vous savez qu'on est absolument fans de la pêche du chevesne en surface. Sakura avait sorti deux versions du Notobug, leurre imitant un insecte, en version 22f et 30f. Courant d'année 2020, dans la famille du Notobug, c'est le Gemibug qui verra le jour.
Il s'agit d'un leurre mi-insecte mi-popper en taille unique de 3.5cm pour 4.4g. Le leurre est en mousse polyuréthane de haute densité avec des pattes en caoutchouc. Gros succès en vue.

Toujours chez Sakura, on attend comme nouveauté :

  • Le Chopsy Minnow: un petit leurre de 5cm suspending dédié à la truite, perche et chevesne dans les faibles courants.
  • Le Sakura Shadura : un shad de 8cm fabriqué avec un plastique non toxique et recyclable.
  • Le Zuid Spinnerbait: un spinner robuste pour brochets.  


Sakura Gemibug

Chez Westin, le ZanderTeez, une belle imitation de sandre

Personnellement c'est la première fois que je vois un leurre imitant de manière réaliste un petit sandre. Le Westin ZanderTeez est un leurre qui se met en branle à petite vitesse. Un travail a été réalisé sur les yeux pour les rendre réalistes, les coloris vont du très naturel au firetiger.
Le concepteur, Enrico Di Ventura, est un vainqueur du World Predator Classic 2018. Il a conçu le ZanderTeez avec les mêmes proportions qu'un vrai sandre. Pas seulement la taille mais également un travail sur les nageoires et les yeux. Les peintures ont été réalisées à la main.
Disponible en trois tailles qui satisferont les pêcheurs light et big bait  :
  • 8.5cm/ 6g
  • 12cm/ 21g
  • 17cm/ 56g
Westin ZanderTeez


Mads Grosell de Savage Gear, star du salon

On commence à avoir l'habitude de rafler des prix aux différents salons. Cette année, encore, les leurres de Mads Grosell ont fait sensation. Cette année ce sont les leurres destinés à la mer qui ont reçues les lumières.
Les 3D Octopus et 3D Needlefish ont été récompensés respectivement dans les catégories leurre en métal et leurre souple.

Le 3D Octopus est une imitation de pieuvre d'un réalisme incroyable, la nage est simplement bluffante.
Disponible en cinq tailles :
  • 10cm/ 35g
  • 15cm/ 70g
  • 16cm/ 120g
  • 20cm/ 185g
  • 22cm/ 300g


Le 3D needlefish est une imitation d'orphie ou d'aiguillette également parfaitement réaliste.
Disponible en quatre tailles:
  • 14cm / 12g
  • 18cm /26g
  • 23cm/ 55g
  • 30cm/ 105g

La traque du chevesne à l'insecte est pour moi une des pêches les plus excitantes. Elle demande de la discrétion, de la patience, du sang froid et une bonne dose d'adresse dans les lancers.
Sakura Notobug 22F, nouveauté leurre 2018


Présentation du Notobug 22F


Dans ce type de pêche, une kyrielle d'imitations d'insectes existe en leurre souple et finalement assez peu en leurre dur. En 2013/2014 Sakura avait pris le parti de sortir un nouveau leurre dur, le Notobug 30F (3cm / 3.5g). Pour la traque des poissons à vue je le trouve personnellement un peu trop gros et surtout peu discret lors de son arrivée dans l'eau. Pour cibler les chevesnes les plus méfiants, Sakura vient de sortir son petit frère, le Notobug 22F.



Le Notobug 22F est disponible en 6 coloris.


La mode actuelle est d'armer ses leurres avec un hameçon simple, Sakura a choisi d'armer le Notobug avec un triple, c'est un bon choix. Même si je suis convaincu que les hameçons simples suffisent dans la plupart des pêches, la traque du chevesne aux insectes est selon moi un cas à part. Je ne compte plus le nombre de chevesnes loupés à cause d'un hameçon simple car ces bougres ne goûtent que du bout des lèvres. Mon taux de ferrages réussis a considérablement augmenté depuis que j'utilise des petits triples...avec les ardillons écrasés "of course"..

Quelle(s) utilisation du Notobug 22F ?


Cette version raccourcie et plus légère (2cm / 1.5g) se lance très facilement avec une canne UL. Conçu en mousse polyuréthane sa bonne densité permet d'effectuer des lancers précis. L'atterrissage est plus discret que pour son grand frère, on évite ainsi le grand plouf qui faisait fuir une partie des chevesnes.
Les animations possibles dépendent de l'humeur des chevesnes.
  • Lancer le Notobug quelques mètres en amont des poissons ciblés et laisser le leurre dériver jusqu'à eux avec le courant .
  • Lancer derrière leur queue, si le lancer est parfait et s'ils sont d'humeur ils auront le réflexe de se retourner pour se saisir violemment du leurre.
  • En linéaire, attention les perches peuvent aussi monter...
Notobug 22 vs. Notobug 30


Pour résumer

Ce que j'apprécie dans ce leurre  :
  • Le bon rapport entre la distance de lancer et la discrétion. 
  • L'armement en hameçon triple qui augmente le ratio de prises. 
  • Imitation d'insecte en leurre dur plus durable qu'en leurre souple

Ce petit Notobug sera un best seller à ne pas en douter. Le prix est inférieur à 12€. Ce n'est pas donné mais les leurres de surface se perdent moins facilement...

Achetez ici le Sakura Notobug 22F